Le fil vert

Site qui regroupe tous les liens sur des articles bio, ecolo, etc... des blog inscrits, une sorte de grande table des matières!

21 octobre 2006

Recommandations pour la fabrication de cosmétiques maisons

Apprenties sorcières, cuisine cosmétique, formules magiques, recettes… Autant d’expressions qui peuvent laisser croire que la fabrication des produits cosmétiques et de toilette n’est pas plus dangereuse que la confection du gâteau au yaourt du mercredi. Dangereuse erreur!

Utilisation des huiles essentielles

Pas si essentiel que ça malgré son nom, l’ingrédient vedette des confections cosmétiques est sans conteste l’huile essentielle, HE pour les intimes. Elle sent bon, tient dans un petit flacon et est dotée en plus de puissantes vertus. Justement, parlons-en, de sa puissance, parfois dévastatrice pour certaines peaux :

  • Une HE s’utilise à sa juste dose. Un surdosage n’augmentera pas ses effets bénéfiques. Comme pour un médicament, il est même très dangereux.
  • Attention aux précautions d’emploi. Il existe des huiles essentielles ayant un effet sur le système hormonal, sur le système nerveux, certaines sont abortives, d’autres hépato-toxiques, photo-sensibilisantes (entraînent des tâches disgracieuses en présence de la lumière solaire), dermocaustiques (entraînent des brûlures cutanées).
  • Les composants des huiles essentielles utilisées par voie externe (sur la peau) passent aussi dans la circulation sanguine et le système lymphatique. Ils produisent donc les mêmes effets que si on les ingérait.
  • L’usage des huiles essentielles est à bannir pour les yeux et les muqueuses
  • L’utilisation des huiles essentielles présente des risques importants pour les femmes enceintes et les jeunes enfants, ainsi que pour les personnes atteintes de certaines pathologies (cancers, pathologies hormono-dépendantes, etc.) ou les chats, prendre obligatoirement l’avis d’un professionnel.
  • Devant l’augmentation de la demande marchande, vous risquez de vous voir proposer une huile essentielle non pure, voire de synthèse. Soyez vigilants sur sa qualité. La dénomination par le nom vernaculaire (en français courant) de la plante entraîne des confusions. Il est important de toujours utiliser le nom botanique en latin.

Il faut avoir conscience que si plusieurs incidents liés à un mauvais usage des huiles essentielles survenaient, les lobbies pharmaceutiques et cosmétiques profiteraient aussitôt de l’occasion pour en faire interdire la vente libre. Nous serions ainsi privées définitivement de leurs grands bienfaits. Donc, usez-en avec intelligence, prudence et discernement, en vous renseignant toujours avec précision et sérieux sur l’huile choisie.

Utilisation des huiles végétales, hydrolats, plantes et autres ingrédients

D’autres ingrédients, même ceux qui semblent les plus inoffensifs peuvent aussi présenter des risques.

Quoi de plus sécurisant qu’une petite huile végétale, celle qu’on met dans sa salade ? Et pourtant…

  • L’emploi de certaines huiles végétales est assorti de précautions. Par exemple certaines présentent des risques de photosensibilité, une incompatibilité avec une peau endommagée, avec la prise de certains médicaments.
  • Les huiles végétales s’oxydent, ce qu’on appelle en langage courant le rancissement. Si cela se perçoit facilement au goût, c’est moins évident à détecter dans une crème ou lorsque l’huile est parfumée. Pourtant, non seulement l’huile végétale perd ses propriétés, mais elle peut même devenir néfaste pour la peau. Il est important de maîtriser la durée de vie des huiles végétales, très courte pour certaines et d’utiliser des additifs naturels favorisant leur bonne conservation.

Il faut aussi s’informer sur les propriétés de TOUS les composant retenus : hydrolats, plantes, et autres. Certaines plantes ou composants présentent des risques importants d’allergie (certaines familles de plantes comme les composées, lanoline, benjoin, etc.). D’une manière générale, personne n’est à l’abri d’une allergie. Il ne faut pas hésiter à pratiquer un test cutané avant l’emploi d’un nouveau produit. Ne pas perdre de vue que les produits maison sont souvent plus riches en actifs que ceux du commerce, donc leur effet est plus important.

Par un glissement de la cosmétique naturelle vers la cosmétique «loisir», certains multiplient l’emploi de fragrances de synthèse. C’est d’une part une entorse flagrante aux motivations éthiques de départ, d’autre part, l’emploi de ces produits issus de la chimie renforce sérieusement les risques allergiques. N’oubliez pas que la douce odeur de fraise de votre dernière petite création a toutes les chances d’être un dérivé pétrochimique. Bien peser le pour et le contre.

Utilisation d'ingrédients dangereux

Pour la fabrication de savons ou de produits de toilette tels que les bombes, sels de bains effervescents ou moussants, etc., on emploie des ingrédients dangereux :

  • la soude, extrêmement caustique, doit être manipulée avec de grandes précautions, avec un équipement de protection adéquat et un dosage précis.
  • les ingrédients pulvérulents (en poudre) comme l’acide citrique, le bicarbonate de soude ou le talc ne doivent pas être inhalés car ils pourraient endommager les poumons
  • l’innocuité de certains ingrédients, tel le borax (borate de sodium) est sujette à controverse. Ils ne s’emploient donc pas à tort et à travers et il est impératif d'utiliser de très faible quantités. Si on tient à s’en servir, toujours le faire avec conscience et parcimonie.
  • les confusions entre différents produits sont fréquentes: ne pas confondre soude caustique et cristaux de soude, borax et acide borique, poudre à lever et bicarbonate de soude, les erreurs peuvent avoir des conséquences dramatiques, soyez vigilants.

Avant de se lancer, on doit donc au préalable avoir bien étudié les composants, élaboré la formule, réuni le bon équipement afin de mesurer et de peser juste, s’être bien protégée si nécessaire. Agir sans enfants ni animaux dans les parages.

Le problème de la conservation

Vos productions ne sont pas réalisées dans des conditions de laboratoire ni assaisonnées de conservateurs chimiques. Elles constituent donc de potentiels bouillons de culture pour les « germes » (bactéries, moisissures, etc.). Afin de minimiser au maximum les risques de contamination, il convient de :

  • Stériliser efficacement contenants, ustensiles, plan de travail…et mains. La stérilisation n’est pas une opération aussi simple qu’il y paraît : renseignez vous !
  • Utiliser des conservateurs naturels pour protéger vos huiles végétales de l’oxydation, il en existe dont l’efficacité est prouvée.
  • Pour la contamination par les micro-organismes, plus complexe, aucune étude sérieuse ne semble démontrer l’efficacité de conservateurs naturels et sans risques. Donc :
    • Conserver vos produits maison (en dehors des savons et des produits du même genre) au réfrigérateur.
    • Prélever le produit dans les pots et flacons avec une spatule désinfectée ou des mains rigoureusement savonnées.
    • Utiliser des contenants hermétiques, et de préférence opaques.
    • Jeter sans regrets toute préparation trop ancienne, ou même récente, mais dont l’odeur, la consistance, la couleur se sont modifiées.
    • Etiqueter vos préparations, en indiquant composition et date de préparation.
    • Avertir les personnes à qui vous les offrez des précautions à prendre.

Restons également humbles sur ce chemin. Ne dispensons pas trop vite, et sans les avoir nous-même bien digérées, des connaissances fraîchement acquises. Evitons les affirmations péremptoires et exagérées. N’oublions pas que chacun est différent et que la réaction des autres à un produit ne sera pas forcément la même que la nôtre.
Que toutes ces précautions ne vous gâchent pas le plaisir ! Elles font partie de la règle du jeu. Cheminez sur le chemin de la connaissance et vous n’en serez que plus satisfaites lorsque vous arriverez à des produits dont vous serez fières, et sûres. Apprenons, partagons, mais gardons toujours un regard critique sur le travail des autres comme sur le nôtre.


Accueil de la Charte CosmEthique

Posté par ApollineR à 11:01 - Charte CosmEthique - Permalien [#]